Sept heure. Est-ce vraiment une heure raisonnable pour commencer les vacances ? Je ne suis pas certaine. Il est 7h, les bagages sont déjà chargés et le 4x4 est prêt. Il ne manque plus que nous et deux bouteilles d'eau qu'on va finir par oublier. Notre tête finit toujours par nous jouer des tours. 
Il fait moche, il bruine et nous sommes pourtant en plein été. J'ai froid. 

8h10. Avec un peu de retard sur ce qu'on avait prévu, on est enfin prêt à prendre la route. 200km tout pile avant de rejoindre Tudela et ce désert que nous n'avons pas vu depuis dès années. Nous avons réservé un hôtel en pleins coeur des bardenas pour profiter au maximum de l'ambiance et du calme. Une chambre avec patio et vu sur les plaines. Ca s'annonce merveilleux. On allume la radio et nous voilà parti. 


9h30. Tudela est vraiment une ville mal entretenue. On est un peu déçu et on décide de ne pas s'attarder. On décide d'aller repérer l'hôtel, poser les bagages et partir vadrouiller dans le désert. Après tout, si on a pris le Def', c'est un peu pour ça. 

JB est hyper excité ! Ce n'est pas la première fois qu'on va passer en 4 roues motrices mais cette fois-ci, on est tout seul et ce n'est pas du sable. On a roulé sur les premières pistes pour voir les premiers monticules. Puis on a quitté cette piste de tôles ondulées pour se diriger vers des coins plus perdus et quitter les voitures. 

Je crois que vous n'imaginez pas à quel point on était content ! C'était le début des vacances, on avait quitté la France, il faisait chaud, il faisait beau, on était seul au monde. 

On a passé l'après midi à explorer tout ce qu'on pouvait explorer et on est rentré à l'hôtel. 


20h. Je crois qu'on a suffisamment profiter de la piscine et du patio, maintenant il est l'heure de manger. On est tellement loin de tout qu'on croise les doigts pour que le restaurant de l'hôtel soit bon. C'est un hôtel tout neuf, qui a ouvert deux semaines avant notre arrivée, du coup, même si jusque là, la surprise est réussi, on croise les doigts pour le diner !

Et bien pas manqué, ce sera gaspacho, purée de carotte avec du canard pour moi et toast avec ratatouille et agneau pour JB. On s'est régalé ! C'était très bon, très faim et surtout la terrasse était tellement agréable. Les loupiotes dans les arbres rendait l'atmosphère encore plus reposante. 

On profite un peu et puis direction la devanture de l'hôtel pour observe ce soleil rouge sang qui se couche derrière les montagnes ! Un spectacle magnifique, ensuite, direction la chambre pour lire dans le patio, face au désert.


9h. En route pour le petit déjeuner. On a regardé les cartes la veille et ça nous paraissait très cher. Heureusement on a été surpris : on ne choisit rien, tout nous est apporté à table. A savoir, un jus d'orange pressé, une boisson chaude, un plateau de fruits tranchés, de la charcuterie, des oeufs, des toasts, de la confiture et du beurre et deux viennoiseries par personne. 

De quoi nous requinquer pour prendre la route vers Avilà, deuxième étape de ce séjour qui nous en met déjà pleins les yeux.